Le Valat du Pontet

21/04/2021

 

 

Ce mercredi était annoncé maussade avec risques d'averses. La rando partant de Montlaux s'est déroulée dans une ambiance clémente avec quelques rayons de soleil et sans pluie.

 

Après avoir traversé un gué, nous nous élevons dans une pinède dominant le Lauzon, servant de pâturage. Les vaches, encore enfermées dans leur enclos hivernal, ont pratiqué d'agréables passages par monts et par vaux. L'herbe commence à pousser, les amélanchiers à fleurir, des orchis demandent à être identifiés et les oiseaux chantent.

 

La clôture franchie, nous cheminons sur les flancs de la Pinée, admirant au passage les cascatelles du Lauzon coulant sur des dalles inclinées. Des chênes succèdent aux pins et nous basculons sur les pentes dominant la ferme des Guérins aperçue à travers les branches aux bourgeons prêts à s'ouvrir.

 

Nous descendons jusqu'à une dalle couverte de fossiles de bivalves de petites tailles, où court un filet d'eau tombant par une cascade de 5m dans le Valat du Pontet, atteignons la ferme dans son écrin de verdure, suivons un large chemin, profitant sans nous lasser de cet ample paysage aux sommets familiers. Mais nos yeux s'arrêtent aussi sur des squelettes métalliques, vieilleries accumulées et grignotées par les ronces.

 

Nouvelle cascade, nouvelle couche de fossiles emprisonnés et voici le vieux Montlaux : les ruines sont dégagées des broussailles, des murs de pierres sèches remontés, des bâtiments sécurisés (maisons, église, muraille).

 

Un passage délicat nous attend pour découvrir le Valat. La descente serpente dans des éboulis et une végétation épineuse ouverte lors des deux reconnaissances. Une belle pelouse s'offre pour notre pique-nique : impression de bout du monde, calme, sérénité, convivialité...Le ruisseau atteint, nous le remontons, passant d'une rive à l'autre, jusqu'au pied de la cascade. Nous nous échappons du Valat par la rive gauche en suivant l'inclinaison des roches, atteignons des robines dévalées allégrement. Par une succession de prairies, nous voilà revenus au gué.

 

11km et 450m de dénivelé. Merci à Patrice et aux autres animateurs qui ont encadré cette randonnée : Josiane, Nadia, Maryse et Dominique.

 

 

     DL