Le Pointu et le Suillet

                                       07  /  11  /  2021

 

Depuis Trescléoux, nous devons écarquiller les yeux face au soleil pour voir le Pointu et le Rocher de Garde qui nous narguent du haut de leurs falaises. Pas besoin de suivre nos animateurs du jour,  l'astre solaire nous guide telle l'étoile du Berger sur le chemin du Pointu.

 

Quelques pentes raides et par endroits glissantes nous conduisent au promontoire du Pointu d'où la vue mérite un arrêt : Trescléoux à nos pieds, le pic de Bure au loin. Une épaule étroite et boisée nous mène au Clos de Besson. Une descente aussi raide que courte suivie d'une montée aussi raide que longue et le GR946 est là, salvateur de difficulté.

 

Le cheminement se fait alors sur une crête étroite avec la vallée de la Blaisance au nord et celle du Céans au sud. Une zone dégagée, ensoleillée et panoramique est propice pour la pause pique-nique. Le Massif de l'Oisans s'étale sous nos yeux, la barre des Escrins, la Meije, le Rateau... à l'ouest le Ventoux, et au sud-est les pré-Alpes de Digne.

 

Nous reprenons notre marche face au Suillet ; quelques passages encore givrés demandent notre attention. Le sommet atteint, nous redescendons le GR jusqu'au col de Garde. Cette descente ombragée s'avère délicate car glissante. Nous choisissons d'éviter le Rocher de Garde pour finir la descente devenue sèche. Après la traversée de quelques robines, 2km de piste et route nous ramènent aux voitures.

 

Merci à nos 4 guides, Dominique, Dominique, Nadia et Patrice pour cette visite escarpée du Pays du Buëch. Les 26 randonneurs ont parcouru 14km500 et 950m de D+

 

 

PL