Montagne du Buc Barret de Lioure

05/09/2021

 

Nous étions 19, dont quatre nouveaux membres que nous sommes heureux d'accueillir, à nous retrouver pour cette incursion en terre drômoise par une belle journée de fin d'été, sous la houlette de Joël.

Passé Ferrassières, notre convoi franchit à 1211 m le col de l'Homme Mort puis le col de Macuègne (1068) pour atteindre le joli village de Barret de Lioure, après avoir longé les superbes champs de lavande des hautes terres.

Nous empruntons une piste qui nous mène jusqu'à la Plaine d'Eyrole d'où nous bifurquons vers la montagne du Buc par un alpage raide. Nous atteignons alors le sommet du Collet Court à 1442 m. Ce sommet, isolé comme dans un cirque, nous permet de bénéficier d'une vue panoramique sur la face nord du Ventoux au sud-ouest, aux sommets du Dévoluy au nord et du grand arc des Alpes du 04 et 05 à l'est. Ce que nous faisons à loisir en pique niquant sous un soleil généreux.

La descente se fait par une piste au niveau de Basses Passières. Pour nous permettre de couper court à  quelques lacets, Joël dégaine son coupe-coupe-toujours-prêt et avec le renfort de quelques-uns dégage un passage dans le travers. Pour certains d'entre nous, peu à l'aise dans la pente, il est pratiqué la technique dite du pied bloqué que l'on recommande à condition d'être au moins deux  - ce qui permet d'en sortir le doigt dans le nez.

Le passage par la Serrière de Piberon, le long d'un tunnel à brebis, nous fait redescendre vers les Blaches.  Avant de retrouver nos voitures, une autre proposition pour le sigle de RHP est avancée: 

                              RHP ou Randonner sous Haute Protection

à quoi Joël, prudent autant que modeste,  a rajouté: pas toujours...

5 h30- 600 m- 13 km Indice d'effort 73

 

G B