RANDO DANS LE PARC DES ECRINS :

CHATEAUROUX LES ALPES – DORMILLOUSE -  PRAPIC

9 au 11 juillet 2021

 

Jour 1 - Vendredi 9 juillet – Châteauroux Les Alpes - Dormillouse

Petit problème au point de rendez-vous, le voiture de Maryse tombe en panne à 7 km du parking en zone téléphonique blanche. Il nous faudra 1H30 pour regrouper tout le monde sur le parking des Muandes…

Après ce départ ardu, c’est la pente à l’assaut du torrent de la Pisse qui est très raide. Néanmoins la progression du groupe est assez rapide.

 

Nous parvenons vers 12 H aux Grands Clots pas très loin de notre objectif de départ (le lac de Ruffy).

 

Le plus dur reste à venir, car parvenus au col de Ruffy, nous découvrons que notre itinéraire de descente est recouvert par des névés très pentus. Nous trouvons une solution en créant une « passerelle » dans un névé entre deux chaos rocheux émergeants. Sur plus de 500 m nous louvoyons dans un décor lunaire.

Un portable égaré plus tard, nous atteignons l’alpage supérieur traversé par plusieurs cours d’eau torrentiels.

 

Nous retrouvons enfin le PR « balisé » qui noyé par une abondante végétation ne nous facilitera pas la descente vers Dormillouse.

Nous y parvenons vers 19H00, l’accueil de notre hôtesse sera heureusement à la hauteur de notre fatigue.

 

17 km – 1350 m de dénivelée positive et 1080 m en descente – Indice d’effort de  de 141

Jour 2 – Samedi 10 juillet - Dormillouse – Lacs de Palluel et de Faravel

Journée plus calme que la veille avec toujours de belles conditions météo ensoleillées malgré un orage nocturne.

Une des coéquipières est restée au repos au gîtes de l’Ecole.

 

Nous décollons vers 8H00 direction le lac de Palluel. L’ascension vers le lac est très progressive. Après une pause « banane » à la cabane de Palluel, nous atteignons le lac du même nom perché à 2468 m. Les plus courageux en font le tour pour admirer sa couleur « Verdon » seulement visible depuis son sommet. Nous poursuivons par l’alpage vers le lac de Faravel 100 m plus bas.

 

Nous sommes accueillis par un troupeau de moutons et ses 2 Kangals plutôt sympathiques. Une bise froide nous pousse à trouver un abri légèrement en contrebas pour notre pause pique-nique.

 

Retour au gîte vers 17H00 après 12km et 850 m de dénivelée – IBP de 104

Jour 3 – Dimanche 11 juillet – Dormillouse – Prapic

 

Départ matinal vers 7H30 pour une longue montée (10km) vers le col de Freissinières ou d’Orcières.

 

Le groupe est soudé et l’ascension se fait à un rythme régulier le long d’une longue vallée ouverte qu’a façonnée le torrent de Chichin.

Parvenus au col de Freissinières (2782mun peu avant midi, nous descendons vers le lac des Estaris pour y prendre notre pique-nique.

 

Nous nous dirigeons ensuite par un très beau sentier en balcon le long des Petites Pisses vers le lac du même nom. Après une longue pause nous plongeons vers Prapic.

950 m de descente en serpentant le long de plusieurs torrents tumultueux dont certains passages nécessitent l’aide des plus intrépides… ;

 

A l’arrivée nous apprécions notre gîte-auberge, ses glaces et bières bien méritées.

 

Distance 20km – Dénivelée : 1386 m et IBP de 147

Jour 4 – Lundi 12 juillet – Prapic – Châteauroux Les Alpes

 

Dernier jour de notre périple qui emprunte une ancienne voie qui permettait de relier Embrun à Grenoble. Aujourd’hui le ciel est « brouillasseux » et présage d’un changement de temps. Nous suivons le torrent de la Bruyère et ses verts alpages qui démarrent au-dessus de Prapic.

 

Nous parvenons au col des Tourettes (2606 m) avec son faciès si particulier un peu avant midi. Ce sera le lieu de notre pique-nique malgré un petit vent froid qui ne nous poussera pas à l’indolence.

 

 

La descente coté Est est assez abrupte avec de nombreux lacets qui nous ramènent à notre parking vers 14H00 pour les plus rapides.