LE LAUZEROT – GRANIER ET LA CROIX D’ANGILE DEPUIS AUZET

 07 /07/2021

 

Cette reconnaissance de rando a démarré sous des auspices un peu humides au départ de Forcalquier.

Au départ d’Auzet, le temps est redevenu sec. Dix RHPéiens se lancent à l’ascension de ce flanc excentré du massif des Monges en traversant le village très alpin d’Auzet.

 

Après une courte piste, nous suivons un agréable sentier au travers d’une forêt clairsemée jusqu’au chalet de Cubertin et son arboretum, lieu propice pour notre pause « banane ». Nous y découvrons les mœurs étranges d’un couple de limace en train de repeupler la forêt.

 

Nous poursuivons par une piste qui nous conduit au hameau de Lauzerot avec ses vieilles bâtisses restaurées et un gros troupeau de vaches charolaises peu troublées par notre passage. C’est là que nous décidons, à l’unanimité ou presque, de ne pas monter au Clot de Bouc, 290m plus haut.

 

Après s’être un peu écarté de l’itinéraire non balisé, nous rejoignons à travers une belle forêt de mélèze un PR qui nous conduit à la ferme de Garnier pour la pause déjeuner.

 

A nouveau nous cherchons le passage pour poursuivre notre rando, et finalement grâce aux traces de passage d’un troupeau de brebis nous retrouvons le chemin « noir » qui nous emmène au point culminant (1775 m) de notre rando : la croix d’Angile ». En prenant sur la gauche, nous abandonnons le PR qui va jusqu’au sommet de l’Oratoire et des Monges.

 

Un sentier en balcon à travers les alpages nous permet de découvrir la cabane pastorale du Gau, son troupeau et ses 4 Kangals, dont un seul viendra se mêler gentiment à notre groupe.. 

Nous entamons sous une pluie fine et éphémère la descente par le bois de la Pinée, en alternant pistes et sentiers.

 

Retour à la voiture des chauffeurs vers 17H00 après 14.5 km – 860m de dénivelée et un indice d’effort (IBP) de 101.

 

JC