Les Hameaux abandonnés

Saumelonge

16 juin 2021

 

Nous sommes 16 pour aller sur les traces des 4 hameaux abandonnés sur la commune de Prads, Haute Bléone.

Après une centaine de mètres de piste, nous empruntons un sentier au milieu de prairies très fleuries, pour atteindre le premier hameau de Vière. Jusqu'en 1910 il y avait encore 37 élèves, 2 épiceries, 1 café et un prêtre qui officiait dans l'église Saint Etienne datant du XIII. Aujourd'hui seule l'ancienne école est encore habitée une partie de l'année et l'accès se fait seulement à pied. L'église a été partiellement restaurée et sert d'abri pour les randonneurs. La pause  « banane » se fait tout près d'un alignement de pierres, œuvre d'art d'un artiste américain Richard.Ninas.

 

Nous contournons le hameau en empruntant pendant quelques mètres le lit caillouteux du Galèbre.  Nouvel alignement de pierres du même artiste au milieu d'une belle pelouse. Paysage de montagne autour de nous, la Grisonnière nous domine sur la gauche, les amateurs botanistes peuvent s'en donner à cœur joie.

 Le sentier ombragé suit le torrent jusqu'au  hameau de Pie-Fourcha.  Petite difficulté, pour franchir ce torrent qui prend sa source au pied du massif de l'Estrop. Chacun se débrouille à sa façon, bravo à Evelyne qui l'a franchi les doigts dans le nez, sans ses chaussures.

La petite chapelle a été restaurée en 2017, le reste du hameau est en ruine.

Sept courageux décident d'opter pour l'option qui était prévue en direction du Col de Mariaud, à savoir s'approcher du lieu du crash de la Germanwings en  mars 2015, symbolisé par une sphère dorée.

Après un aller-retour, nous rejoignons pour le pique-nique le groupe resté à Pie-Fourcha, bien installés autour d'une table ombragée avec des sièges, et un bel emplacement pour la sieste.

Nous continuons vers le troisième hameau, l'Immérée, dominé par la Barre du Bau, le Pic des Têtes, le Puy de la Sèche, l'Estrop … il nous faudra  traverser une dernière fois le Galèbre. Après avoir vaillamment bravé deux descentes dont une dans les robines, nous atteignons Saumelonge, le quatrième hameau,  partiellement habité, où la source du village a été la bienvenue.

 

Après 12 km, (un peu plus pour l’option) 420 m de dénivelé, et 5h de marche, nous retrouvons nos voitures.

 

Un pot rafraichissant et apprécié au bar de La Javie termine cette journée conviviale.

 

A.S et A.C