LE PIC D’OISE DEPUIS AIGLUN

 21 /03/2021

 

Malgré les gelées matinales, c’est sous un grand soleil que nous démarrons cette rando depuis le parking de La Condamine à Aiglun. Par un PR bien balisé nous arrivons assez rapidement aux ruines de la chapelle Saint-Jean dont il ne reste que le transept central.

Nous continuons la montée jusqu’au Vieil Aiglun, la pente s’accroît progressivement et nous oblige à enlever une ou deux couches vestimentaires.

 

Nous plongeons alors par la route goudronnée vers le ravin du château, puis remontons le ravin des Tomples. Nous le quittons pour prendre un chemin sur la droite et c’est là que nous faisons notre pause « banane » car nous devons reprendre des forces avant d’entreprendre la dure montée (300m de dénivelée) vers le sommet de Salomon (960 m).

 

Puis un sentier en balcon dans un sous-bois chétif de pins sylvestres nous permet d’arriver à la ferme de Barrière, la bien-nommée.

 

En effet un panneau que nous avons mal interprété, nous oblige à contourner les clôtures en passant dans un ravin très pentu. Puis vient l’ascension du Pic d’Oise ou là aussi nous bataillons pour trouver un passage dans la clôture.

 

Nous arrivons tout de même vers 12H30 au sommet. Un autre groupe de randonneurs, non inconnus, nous accueille avec des boules de neige mais finit par nous céder la place pour notre halte pique-nique. Le soleil et chaud et l’absence de vent nous poussent à la paresse sans brider pour autant la convivialité habituelle.

 

Le retour se fait par l’arête opposée à celle de notre d’arrivée. Nous trouvons le bon passage pour récupérer le sentier de la crête des chênes verts qui nous remmène au ravin du Château. La descente s’avère presque aussi compliquée que la montée à cause de galets ronds piégeux et de passages très raides. Un sentier dérobé nous permet de revenir aux voitures en évitant une seconde montée vers le vieil Aiglun.

 

Retour vers 16H00 aux voitures après 15,7 km , 940m de dénivelée et un IBP de 98.

 

 

JC