Le gardien de l'arche à Saint-Jurs

07/03/2021

 

Arrivés à Saint-Jurs, nous retrouvons Marc et René qui seront nos guides avisés et attentifs pour nous mener sur des sites connus d'eux seuls.

 

L'entrée en matière est douce : par une piste, nous rejoignons l'Auvestre, affluent du Colostre, puis le château d'Allès. Sa propriétaire nous indique que son aïeul l'avait acheté au XIXème siècle afin de mettre sa famille à l'abri du choléra.

 

Notre échauffement se poursuit en montée par de larges chemins avec des vues sur Saint-Jurs et le plateau de Puimoisson. Nous faisons la pose banane au niveau de la plaine à »Myriam » occupée par un champ de lavande.

 

Après un tronçon parcouru encore d'un bon pas, changement de décor et d'allure : un cheminement aménagé par René et Marc nous conduit en haut d'un rocher qu'ils ont judicieusement appelé « le Gardien de l'arche ». De ce promontoire, nous découvrons les vallées profondes formées sous les flancs de la serre de Montdenier. La contemplation terminée, nous descendons à travers buissons et genévriers de Phénicie jusqu'à une plate forme propice à la restauration de la mi-journée.

 

La sente tracée aux « petits oignons » et sûrement avec une grande persévérance par nos deux accompagnateurs se poursuit et nous conduit à une grande arche naturelle creusée par les mystères de la nature. Après quelques photos, nous descendons au fond d'un ravin où coule une eau paisible. Les plus curieux ramassent quelques mini témoignages de concrétion dans cette eau chargée en calcaire : brins d'herbe, aiguilles de pin, brindilles. Nous remontons ce ravin mi-eau, mi-berge en admirant les nombreuses cascadettes colorées par des dépôts organiques. Certains ne peuvent résister à franchir une cascade étroite pieds et mains en opposition sur les parois.

 

L'exploration terminée, nous revenons sur Saint-Jurs par un joli sentier montant en lacets avant de suivre une courbe de niveau puis redescendre par une épaule vers nos voitures.

 

13km500 parcourus pour 600m de D+. Un grand merci à Marc et René d'avoir concocté cet itinéraire découverte après une recherche/aménagement étalée sur de nombreux mois.

 

 

PL