SEJOUR A MEOLANS- REVEL

 10 et 11 octobre 2020

 

 

Samedi 10 octobre – Les Eaux Tortes

 

Départ à 6H00 de Forcalquier pour le parking du nouveau refuge du Lavercq.

Nous sommes accueillis par une petite gelée matinale.

Le groupe constitué de 8 randonneurs (euses) remonte le torrent de la Blanche de Lavercq jusqu’à l’ancienne maison forestière du Plan Bas. Cette dernière a été restaurée. Elle est toujours ouverte et peut accueillir quelques randonneurs égarés ou en mal de solitude rustique.

Nous poursuivons dans la forêt vers le lac des Eaux Tortes. Cet alpage d’altitude, si particulier, est déjà brûlé par les premières gelées de l’hiver. Nous contournons le lac et poursuivons jusqu’au pied des dalles de gré d’Annot. Un promontoire ensoleillé nous servira de lieu de ripaille…

 

Le retour se fait par la cabane et la forêt de la Séléta. Avant de parvenir au fond du ravin, un départ de sentier sur la gauche appelle le groupe vers une longue variante sur le flanc gauche de la vallée du Lavercq. Nous traversons des anciens défens via le plan de Gautier (alpage avec une cabane de berger et une belle tyrolienne d’approvisionnement).

Petit stress en arrivant au pied du torrent, car nous ne nous trouvons pas en face du pont qui seul peut nous permettre de traverser ce dernier. Heureusement en longeant le torrent on retrouve un vieux pont de bois, malmené par les crues, mais suffisamment solide pour nous permettre de passer sur l’autre rive.

Retour vers 17H30 aux voitures après 19.5 km et 900m de dénivelée (IBP de 108).

 

Nuit au petit, mais sympathique, gîte de Méolans Revel.

Dimanche 11 octobre – La Séolane des Besses

 

Petit-déj à 7H30 pour un départ en voiture à 8H00 vers le hameau des Besses à 1550m d’altitude.

Nous prenons la direction du col des Terres Blanches. Une inspiration collective nous emmène à changer le sens de la randonnée pour éviter d’avoir de la montée l’après-midi. Nous prenons donc sur la gauche au niveau du Clot Sapey. Nous contournons la Séolane des Besses par la gauche via de vieux chemins ou sentiers forestiers qui nous font perdre 300m de dénivelée. La remontée vers le col des Terres blanches est assez raide et parfois glissante, mais la surprise à l’arrivée est saisissante.

Nous parvenons en effet vers la fin de la montée à un mini-plateau chaotique parsemé de mélèzes aux couleurs flamboyantes.

Nous prendrons notre picnic au col des Terres Blanches sur un replat herbeux et abrité.

Le ciel menaçant le matin s’est purgé de ses nuages et nous permet de profiter de cette très belle journée.

La redescente dans la forêt sera rapide et nous laisse le temps de faire une visite au confiturier de Méolans qui nous a ouvert gentiment la porte de sa boutique…

Randonnée de 11,5 km et 950 m de dénivelée (IBP de 111). Retour à Forcalquier à 17H30.

Merci à Liliane pour cette belle initiative. Le beau temps « non annoncé » a permis d’en profiter pleinement.

 

 

JC