LE MOURRE FREY ET LE COL DE LACHEN

Reconnaissance d’itinéraire

05/08/20

 

 

Nous n’étions que trois pour cette reconnaissance de rando qui se profilait comme une randonnée TBM…

 

Nous partons du parking de l’oratoire à Chavailles. En fait on aurait pu partir un étage plus bas à côté du hangar agricole..

Passé le torrent de la Chanolette (1137m), nous montons à travers bois sans trouver de sentier. Une coupe de bois récente a bouleversé le sol et toute trace de sentier, néanmoins elle nous servira de repère pour accéder au mini plateau du Cougnas . Nous poursuivons ensuite, toujours sans trouver de sentier, vers le plateau de la Meiris.

 

Nous suivons le plateau jusqu’à une gorge  au-dessus d’un torrent, où nous retrouvons enfin la sente qui monte au col de Talon (1869m).

Le Moure Frey est en vue, mais un troupeau de mouton, et surtout, les deux patous qui l’accompagnent, nous oblige à un détour par les crêtes.

 

Nous pique-niquons à midi sur les flancs du Moure Frey (2282m).

 

L’AM nous redescendons vers les crêtes et le col de Lachen. Un autre troupeau, avec deux autres bergers d’Anatolie, nous contraignent à passer sur un flanc opposé à la chaume….

 

Nous parvenons au col de Lachen (1901m) pour y chercher les traces d’un sentier qui devait nous permettre de redescendre vers Chavailles . Hélas nous ne trouvons aucune possibilité visible de retour.

 

Nous décidons de refaire à l’envers l’itinéraire du matin avec le passage de la montagne de Lachen et ses crêtes pentues à presque 2100m d’altitude ;

 

Retour aux voitures à 17H30… après 18km, 1400m de dénivelée (IBP de 150) et la déception de ne pas avoir découvert le passage révélé par un habitant de Chavailles lors d’une précédente reconnaissance.

 

 

JC