Les Darses (Gigors)

27/05/2020

 

On nous avait annoncé la pluie mais finalement, le temps fut parfait : soleil et nuages et un petit vent pour tempérer la chaleur ambiante. Nous étions 16 au départ, divisés en deux groupes, guidés par Joce et Lili nos complices des Hautes Terres, ce nord du département si mal connu encore. Nous étions à la recherche de beautés botaniques et nous n’avons pas été déçus : les sabots de Vénus, comme une apparition au creux du bois, étaient au rendez-vous mais aussi les asphodéles, les ancolies, le muguet, les œillets, les lis orangés et bien d’autres. Un régal pour les yeux.

Nous commençons par monter dans le bois, à l’ubac de Gigors, jusqu’à la tête de la Plane (1446 m) d’où nous grimpons jusqu’à la table d’orientation pour découvrir le panorama sur le bassin de Turriers et les montagnes alentours. Puis nous suivons la crête des Barses un peu aérienne par endroits et qui nous offre de beaux points de vue sur les Monges et jusqu’au Blayeul, en passant par le Morgon, la grande Gauthière mais aussi la montagne de Céüse, Lure, etc. Le trajet est agrémenté de quelques passages plus sportifs, heureusement équipés de mains courantes, que nous passons tous sans encombre. Nous atteignons le point haut du parcours, le sommet des Plauts qui culmine à 1592 m avant de redescendre par la crête des Rouyères et de rejoindre le refuge forestier de la Source du Jas avec sa vasque d’eau vive. Entre bouts de pistes et sentiers au travers d’une magnifique hétraie, nous rejoignons Gigors vers 16h30 où Joël a prévu quelques rafraîchissements fort bienvenus après cette magnifique balade.

 

Dénivelé : 800m

Kilomètres : 11km

 

 

DM