La Chapelle de la Done

   Montbrun-les-Bains (26)

 

 

Pour ce premier mercredi du mois de mars, nous allons randonner dans les Baronnies provençales. Nous sommes 12 à rejoindre Maurice (et son inséparable petite chienne Fanette) notre accompagnateur qui nous attendent à Montbrun-les-Bains.

Notre randonnée débute dans la partie haute du village dominé par l’imposante masse de sa Citadelle. Nous empruntons sans tarder un très agréable sentier en balcon, bien exposé au soleil. La vue est dégagée en direction du Ventoux qui pour prouver que son appellation de « géant de la Provence » n’est pas usurpée, a revêtu un manteau de neige.

Nous contournons la colline la Citadelle, une large piste descendante va nous conduire rapidement jusqu’au Vallon de Trémol que nous allons remonter sans trembler en faisant toutefois une courte « pause nougat ».

Puis notre cheminement va s’orienter vers l’est, nous atteignons alors le ravin de Boucoule que nous franchissons en une petite enjambée.

Pour atteindre le site de la chapelle de la Done deux options sont possibles : le « sentier du lièvre » ou celui de la «tortue ». La chasse étant fermée, nous empruntons celui du lièvre. La pente est très raide, nous progressons donc à une allure de tortue !

Notre effort est vite récompensé, arrivé sur le promontoire rocheux où se trouve la chapelle, le panorama qui s’offre à notre curiosité est d’une beauté sauvage et rude si bien décrite par Giono dans ses romans.

Le soleil qui depuis le début de la matinée s’est montré plutôt coopérant commence à faire la grimace… Nous ne nous attardons pas trop après le pique-nique.

Puisque nous sommes montés par le sentier du lièvre, pour de pas faire de jaloux, nous descendons par le sentier de la tortue. Le sentier serpente au milieu des chênes du bois de la Lauze. Quelques uns parmi nous choisissent une allure plutôt bondissante, d’autres (qui ont lu La Fontaine) préfèrent cheminer lentement… Qu’importe car finalement nous nous retrouvons tous au croisement de Tremble-feuille pour attaquer allègrement l’ultime grimpette de la journée.

Merci Maurice pour cette belle journée.

Nous avons parcouru environ 11 km en 3h30 de marche avec un dénivelé de

500 m. Indice IBP 50

Nous terminons à Montbrun par un verre de l’amitié offert par l’association.

 

A R