Lame de Facibelle et Ermitage Saint-Jean

 18/12/2019

 

 

Nous étions 9 à suivre Martine pour cette randonnée décembrale au départ d’Esclangon via le chemin de Tanaron.

Nous montons un sentier régulier en sous-bois vers Tanaron, hameau encore habité au pied du rocher, où Gassendi a fait la plupart de ses observations astronomiques.

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le nord par un sentier très agréable en balcon, plus ou moins caladé. Puis nous basculons dans une fayée humide vers le ravin de l’adret et passons au pied de la lame de Facibelle qui ne nous a jamais paru aussi imposante et fragile.

 

Nous remontons l’adret du ravin par un sentier très raide qui nous amène à la chapelle Orthodoxe de Saint-Jean du Désert (1246m). Nous savourons la quiétude du lieu et le panorama sur le Vélodrome (vaste cirque semi-ovoïde qui cerne la lame de Facibelle).

 

Nous redescendons côté nord à travers la forêt de Roche Rousse jusqu’au sanctuaire du même nom.

Par hasard nous croisons l’ermite du lieu, qui à demi-ployé sous sa charge alimentaire, nous a communiqué sa solitude par son regard  « vert de gris ».

Plus bas sur un promontoire panoramique, nous prenons notre pause méridienne.

 

Nous plongeons ensuite vers le Bès et la Clue de Pérouré, avant de remonter de l’autre côté, au travers des molasses rouges vers le vieil Esclangon,  son refuge d’Art et son belvédère.

 

La redescente se fait par une piste le long du ravin du Serre qui nous conduit à Esclangon.

 

Retour à 16H30 au parking après 17km et 1050m de dénivelée.

Merci à Martine et Pierre pour cette très belle randonnée.

 

 

JC