La Sainte Victoire

 Par le sentier des plaideurs

 Vauvenargues

 16/01/2019

 

Rendez vous fixé, ce mercredi 16 janvier 2019, au parking des Venturiers à l’entrée de Vauvenargues (ou est enterré Picasso) pour gravir et atteindre la Ste Victoire. Nous sommes 7 ami(e)s prêts à affronter cette montée, nous dit Xavier, notre organisateur, un peu raide !!! Le départ est donné à  9h05 (soyons précis..)

 

Xavier nous présente notre rando en nous décrivant les différents passages.

 

Nous partons  tout d’abord par le vallon du Délubre, vallon qui sépare la Ste Victoire de Vauvenargues, une piste bordée à gauche de pins et à droite de pieds de lavande. Les crêtes de Ste Victoire sont brumeuses, peu visibles. Au fond du vallon, nous atteignons le départ  de la fameuse montée, celle des plaideurs ;  qui doit son nom au fait que les villageois de Puyloubier empruntaient ce sentier, au XVIII  siècle, pour se rendre chez le juge qui, prés des fontaines, siégeait à Vauvenargues. Xavier avait dit vrai, montée raide en sous bois, mais là n’était pas le seul danger, les pierres étaient fortement glissantes, puis le col de Suberoque. 11h 40, montée finie !! Et là nous arrivons sur les crêtes dans un nuage dense, une brume épaisse. Nous aurions pu être, tout aussi bien, dans les Highlands par temps de brume et même que, très subrepticement, un  « gilet jaune » se joignait à nous !!. Heureusement, les « gentils » baliseurs  vigilants avaient largement marqué le sentier des crêtes et ainsi nous avons longé les falaises sans se perdre. Après 2 kms de crêtes, direction ouest, et là superbe paysage,  la brume se dissipe, le ciel bleu  et la croix de Provence apparait. Nous parvenons a 13h30 au prieuré, trouvons un petit coin à l’abri du vent frisquet, presque le paradis, un petit repas ..frugal car le froid nous saisit et à 14 heures nous repartons pour la descente.

 

Et quelle descente, pierres plus que glissantes, lisses, dangereuses, précautionneusement, nous reprenons la piste des Venturiers, chemin refait à neuf, carrossable. Et voilà, la boucle est bouclée, retour au parking a 15 h 35  après 17 kms et 750 mètres de dénivellé. Nous sommes tous ravis, heureux, parfois même fourbus mais tellement satisfaits de cette journée.

 

M C