Le pas de Jean Richaud par le Trou du Loup

Peipin

27/06/2018

Le soleil est déjà bien généreux lorsque nous quittons le village de Peipin.

Mon idée est de passer par le « Trou du loup ».

Par excès de confiance, je cafouille dès le début de la randonnée.

Nous nous retrouvons donc sur une piste raide, caillouteuse et surchauffée !!

Notre progression devient hasardeuse et pénible. Nos organismes sont mis à rude épreuve.

Nous finissons par retomber sur un sentier qui va nous conduire vers la combe de la Faillée. Le feuillage dense des hêtres nous procure une ombre revigorante.

Nous en profitons pour faire une petite halte.

Le groupe repart alors dans de meilleures dispositions. La pente est toujours raide mais une trouée au milieu de la forêt nous laisse deviner la fin de la longue montée.

Arrivés en bordure de la falaise du Cirque de Valbelle nous en avons fini avec « le pain noir de la journée ». Nos efforts sont enfin récompensés.

Le cheminement le long de la crête est agrémenté par de quelques pauses afin d’admirer le paysage et les nombreuses plantes qui bordent le sentier.

Après le pique-nique, nous prenons le temps de flâner jusqu’au Pas de Jean Richaud.

Le retour va se faire sans difficultés.

A l’arrivée les 14 randonneurs ont parcourus durant 6 heures de marche, 17 km pour 1 100 m de dénivelé.

Nous n’avons pas vu le trou et encore moins le loup !

 

A  R