LE PATRIMOINE RURAL DE CHATEAUNEUF VAL SAINT-DONAT

 

 14 /02/2018

 

Cette première randonnée concoctée par Claude était clairement une offrande pour les amoureux de « vieilles pierres », sans doute sa façon à lui de fêter la Saint Valentin.

 

A proximité du point de départ, Claude nous a amené voir le lavoir de Plaidieu à la fois proche et relativement caché dans la chênaie. Puis ce fut la chapelle Ste Madeleine, joyau de l'art roman du XIIème siècle, remarquablement conservée grâce à son propriétaire actuel.

 

Ensuite à travers des sentiers « non battus », nous avons remonté dans des anciennes zones pastorales, au pied de la montagne de Lure, pour y découvrir quelques-uns des nombreux jas, témoins plus ou moins bien conservés de l'activité d'élevage. Ainsi on a pu voir les jas de la Bory basse, de la Bory haute, de la Bory vieille, de Combe Belle, de Cougourdière et celui de la Borie de Mathieu. Les restes de citernes témoignent de l'absence de sources et de l'impératif du stockage des eaux pluviales pour assurer les besoins des familles et/ou des troupeaux. Les murs en pierre sèche des enclos entourant ces jas sont parfois dans un très bon état de conservation et  d’une belle architecture. Pour finir nous avons atteint le jas d’Émile à l'heure du pique-nique.

 

Changement de décor pour la randonnée d'après repas, avec la découverte du vieux village de Châteauneuf avec son château médiéval présentant un mur d’enceinte avec des meurtrières, ses ruines des anciennes habitations accrochées sur le flanc ouest de cette élévation et la chapelle Saint Antoine située un peu à l'écart.

 

Après une homélie de « frère Claude », nous avons pris le chemin du retour et avons retrouvé nos voitures après 7 h 30  et 18 km de marche, et un dénivelé de 580 m.

 

Merci à Claude pour sa première randonnée en tant qu'animateur, riche de moult découvertes.