SUR LE PAS DES OCRIERS DE LA COLLINE DES BRUYÈRES

Villars (84) - 14 /01/2018

 

Nous étions 19 pour cette randonnée inédite sur la commune Villars à côté d'Apt. Insolite parce que peu de nous connaissions ces carrières d'ocre situées entre celles de Rustrel et de Roussillon.

 

Patrice et Dominique nous ont fait découvrir les différents faciès de ce massif ocrier.

 

Cela a débuté par la découverte de la mare des américains ; mare éphémère qui réapparaît quand il recommence à pleuvoir et qui abrite deux espèces de crapauds peu connus : le crapaud à couteau et le crapaud persillé. Puis en serpentant sous les pins maritimes et les pins laricio, nos guides nous ont fait découvrir différents paysages et galeries témoignant du passé « minier » de la colline des Bruyères. Patrice nous a conduit, en seigneur des lieux, dans un dédale de falaises, canyons, arêtes et autres monticules jaunes et rouges sans jamais se fourvoyer.

 

A midi le lavoir du hameau des Viaux nous a permis de trouver un abri pour la pause méridienne.

 

Privé de sieste par un petit vent frisquet venu de l'est, nous avons repris l'exploration en visitant les anciennes galeries de Trabaillon, majestueuses par leur taille et leur longueur. Le retour c'est effectué par des sentiers qui nous ont fait revoir les paysages ocriers vus des crêtes.

 

Après 9,6 km, 390 m de dénivelé et plein de couleurs en tête nous avons retrouvé le parking vers 15 h 30.