BOUCLE DANS LES MOURRES

 03 /01/2018

 

Pour une fois nous sommes partis à pied depuis le parking de la place Martial Sicard.

 

Avec un ciel menaçant, nous étions 17 courageuses et courageux décidés à bien commencer l'année sous la conduite de Gisèle .

 

Nous avons entamé la randonnée par le quartier des Chambarels et sommes remontés vers les Mourres en suivant le vallon des Truques par la crête ouest.

  

Le démarrage d'une bruine mouillante a failli décourager les moins équipés et peut être aussi les moins courageux . Mais l'arrivée au sommet des Mourres a récompensé notre persévérance car la pluie s'est arrêtée définitivement pour tout le temps de la randonnée. Nous avons fêté ce renouveau par une pause « banane » bien méritée.

  

Nous avons ensuite suivi, à travers la chênaie pubescente, une partie du « sentier de l'eau » qui nous a permis de découvrir une cavité méconnue, probablement creusée dans le sol par l'homme pour servir de citerne.

 

Une barre de rocher au dessus du ravin du grand travers, nous a permis de pic niquer sur une surface pas trop humide .

La nouvelle année a été fêtée dignement au dessert par une farandole de mignardises chocolatées de provenances diverses.

Le réveil soudain et froid du vent du nord nous a fait lever de table précipitamment .

 

Le retour s'est effectué par le « barrage de Gérard » et un petit raidillon qui nous a ramené au pied du château d'eau, puis au parking de départ après 13,6 km et 500 m de dénivelé .

 

Merci à Gisèle pour cette première randonnée de l'année (et aussi pour la bouteille de vin rouge…)

  

JC