Lame de Facibelle

Mercredi 01 novembre 2017

 

Dès le départ, nous traversons le Bès sur une passerelle chaloupante : bon test pour juger de notre équilibre. Comme le passage se fait un par un, nous avons  le temps d'admirer les copains et copines. Par chance, nous n'étions que 22.

 

 

 

Une montée sinueuse se faufile entre deux falaises à l'ombre d'un sous-bois pour nous donner un accès confortable à un premier point de vue. La clue du Pérouré à nos pieds entrelace ses falaises en de multiples plans.

 

 

 

Plus haut, notre regard aiguisé est fasciné par la lame de Facibelle. Le vélodrome avec ses falaises en forme d'arc de cercle la domine. L'ensemble ressemble à un immense cadran solaire dont la lame est l'aiguille, jouant avec le soleil. Nous regardons cet étonnant appendice rocheux sous tous ses angles.

 

 

 

Une dure mais belle montée nous mène à la chapelle orthodoxe  de Saint-Jean du Désert. Son toit à bulbe a tout pour nous étonner. Le point de vue justifie l'arrêt pique-nique.

 

 

La descente dans une forêt entre mélèzes et pins nous permet de longer les ruines de Roche Rousse protégées d'étonnantes grilles aux pointes dorées. Le sentier rejoint la route au niveau de la clue du Pérouré. Il reste une petite marche à plat pour revenir aux voitures.